Clôture française, le retour

Recoupe toutes les discussions à propos de Noalyss
Répondre
loutre
Messages : 28
Enregistré le : sam. juil. 27, 2019 1:40 pm

Clôture française, le retour

Message par loutre » dim. janv. 16, 2022 10:07 am

Bonjour,

J'ai beau avoir cherché sur le Wiki, sur le Forum de nombreuses fois, consulté et re-consulté les posts qui datent pourtant de 2017, et je n'ai toujours pas mes réponses. Comment clôturer un exercice de compta française avec Noalyss ?

Normalement on solde les comptes 6 et 7 pour affecter le résultat de l'exercice (compte 120/129), ça ok.
Normalement on ne touche pas aux autres comptes (1, 4, 5 - je n'utilise pas les autres) et ils apparaissent dans le bilan. Puis ils repartent à l'exercice suivant avec le solde de l'exercice précédent. J'ai demandé à une amie qui travaille en expertise comptable française, et elle m'a bien confirmé tout cela.

Mais Noalyss remet à 0 tous les comptes lors du changement d'exercice. Donc les comptes qui ne sont pas soldés comme le compte de banque, les comptes clients, les comptes TVA, etc. reparte avec de mauvaises valeurs à l'ouverture de l'exercice suivant.

Est-ce que j'ai raté quelque chose, genre une option qui empêche la remise à 0 ? Est-ce que Noalyss à un mode de fonctionnement différent ?

Merci de votre aide.
Cordialement
--
Loutre

Avatar du membre
dany2
Administrateur du site
Messages : 468
Enregistré le : mar. nov. 14, 2017 10:35 pm

Re: Clôture française, le retour

Message par dany2 » dim. janv. 16, 2022 12:02 pm

En fait, en général (Belgique, Luxembourg,...) tous les comptes recommencent à zéro et donc on doit faire une écriture d'ouverture pour ceux doivent passer sur l'exercice suivant.

En France, c'est un peu différent : les comptes 6 & 7 doivent en plus être cloturés, et les autres sont conservés, ce qui est un peu bizarre puisque les FEC ne reprennent que les comptes de l'année et donc les soldes de départ (0 à 5) sont calculés depuis le 1er exercice (même s'ils remontent à 10 ans) :shock:

Donc dans Noalyss, la cloture des 6 et 7 n'est pas obligatoire , mais peut être faite, grâce à l'export CSV des balance puis réinjection vie import opération.

L'écriture d'ouverture devient donc un passage obligé , ce qui est valide puisqu'il faudrait le faire si on changeait de dossier ou de logiciel , et les FEC correspondraient aux balances.

Avatar du membre
dany2
Administrateur du site
Messages : 468
Enregistré le : mar. nov. 14, 2017 10:35 pm

Re: Clôture française, le retour

Message par dany2 » dim. janv. 16, 2022 12:08 pm

On pourrait faire un petit développement pour régler ça si nécessaire, mais d'abord est-ce vraiment nécessaire ?

Une autre solution serait de créér un dossier par année, mais c'est p-e un peu lourd : il faut créér un modèle en conservant les documents et fiches , puis faire l'initialisation des écritures comptables avec une écriture d'ouverture, ce qui au fond reviendrait au même

loutre
Messages : 28
Enregistré le : sam. juil. 27, 2019 1:40 pm

Re: Clôture française, le retour

Message par loutre » dim. janv. 16, 2022 1:59 pm

Je ne trouve pas bizarre de conserver le solde des autres comptes d'un exercice à l'autre car le montant ne disparaît pas, il s'agit de créances ou de dettes qui reste dues. Et moins on fait d'écritures comptables qui ne correspondent pas à un mouvement réel, plus la compréhension et le contrôle me paraissent aisés (enfin ça c'est moins pour de vue, et je ne suis pas comptable). Mais par exemple, il me parait bizarre de mettre à zéro le compte bancaire à la clôture de l'exercice puis de le re-créditer du montant équivalent à l'exercice suivant, car il s'agit d'un mouvement fictif non observable sur les relevés bancaire. Idem pour une dette d'un client.

De même, que les soldes soient calculés depuis le premier exercice me parait normal, car c'est identique à la réalité (comme le compte de banque) : une suite logique de transactions indépendantes du découpage arbitraire en exercice.

Je ne saisis pas trop l'opération d'export/import via CSV ou autre. Cela me parait complexe, et sortir de l'outil pour réinjecter ensuite me parait complexe, peu efficace et risque d'erreur.

Les ouvertures, est-ce ce qu'on appelle les "à nouveau" ? Dans tous les cas, cela ne me parait pas être lié au changement de dossier ou de logiciel mais à une nécessité réglementaire d'établir un bilan annuel, puis de reporter dans l'exercice suivant les "montants" (résultat de l'exercice) pour avoir une continuité cohérente de la comptabilité, en lien avec la réalité financière.

Changer de dossier pour chaque exercice ne me plaît pas car il est plus aisé de consulter des données des exercices précédents et j'aime bien la présentation en fiche de Noalyss qui permet en plus d'avoir une distinction visuelle entre chaque exercice.

D'un point de vue développement, il me semble plus opportun d'avoir une solution logicielle qui "ne fasse rien" par défaut (pas de remise à zéro des compte, ou de clôture ou d'ouverture), et de lui ajouter des fonctionnalités optionnelles qui ajoutent des traitements (remise à zéro, clôture, ouverture, etc).
Car avec une applications qui ne fait rien d'elle même, l'utilisateur peut le faire manuellement, mais avec une application qui fait des traitements d'elle même, l'utilisateur ne peut pas les défaire.

En espérant être compréhensible et faire avancer le schmilblick.
Merci pour ton temps.
Cordialement
--
Loutre

Avatar du membre
dany2
Administrateur du site
Messages : 468
Enregistré le : mar. nov. 14, 2017 10:35 pm

Re: Clôture française, le retour

Message par dany2 » dim. janv. 16, 2022 3:36 pm

En fait, le programme ne fait rien : il y a un filtre sur l'exercice, la date de début est le 1er jour de l'exercice, on ne regarde pas avant. Et donc évidemment, la balance est à 0 , ce jour-là puisqu'aucune opération n'a été passée, simple.

D'un point de vue de développement, il faudra ajouter un paramètre pour les dossiers , le paramètre indiquera soit si les comptes doivent être initialisés chaque année, c'est le cas le plus logique : chaque exercice est totalement séparé et indépendant des autres, ou pas, pour ceux qui doivent être calculés depuis le 1er jour du dossier (et non de l'exercice) , on doit chaque fois repartir depuis la toute première écriture comptable à travers les exercices en fait cela ne concernera que les balances et l'impression de bilan, ailleurs on peut donner les dates de son choix, exemple dans impression de poste, on peut donner comme date de début 1.1.1900 et ne pas devoir faire d'écriture d'ouverture. Dans ce dernier cas, l'écriture de cloture des comptes 6 et 7 devient indispensable.

A noter qu'on peut utiliser les Rapports Avancés pour contourner la difficulté , les dates de début sont complètement indépendantes des exercices comptables, et donc les balances et les bilans qu'on y développent fonctionneront correctement, il restera juste à introduire l'écritude de cloture pour les 6&7, qu'on pourrait développer sur le même principe que le menu "Ouverture"

Mon autre préoccupation est que si on ne fait pas d'écriture d'ouverture, donc on compte depuis le début du dossier, dans les FEC, les soldes calculés sont toujours incorrects pour les comptes de 0 à 5 ,puisque c'est filtré sur l'année, de plus, on n'est pas obligé de garder sa comptabilité ad-vitam aeternam, donc que se passe-t'il si je jette les dossiers d'il y a 15 ans ? Les soldes de 0 à 5 pourraient être incorrects , en tout cas les comptes en banques, les capitaux...

Je pense que ce paramètre : initialisation des comptes en début d'année, serait la solution la plus simple. En France, il y a des comptables qui n'ont absolument aucun problème avec cela, puisque les bilans et balances sont finalement corrects.

Encore plus simple, il suffira dans Impression->Balance et Impression->Bilan, de ne pas utiliser les dates de l'exercices mais des dates au choix, et donc on pourrait imprimer depuis le 1er jour du dossier ou de l'exercice.

Agréable impression qu'on avance :-)

Qu'en penses-tu ?




@+

D.

loutre
Messages : 28
Enregistré le : sam. juil. 27, 2019 1:40 pm

Re: Clôture française, le retour

Message par loutre » mer. janv. 19, 2022 9:04 am

dany2 a écrit :
dim. janv. 16, 2022 3:36 pm
En fait, le programme ne fait rien : il y a un filtre sur l'exercice, la date de début est le 1er jour de l'exercice, on ne regarde pas avant. Et donc évidemment, la balance est à 0 , ce jour-là puisqu'aucune opération n'a été passée, simple.
Simple, mais il ne fait pas rien : il filtre :lol:
dany2 a écrit :
dim. janv. 16, 2022 3:36 pm
(...) on doit chaque fois repartir depuis la toute première écriture comptable à travers les exercices en fait cela ne concernera que les balances et l'impression de bilan
Ben non si je raisonne correctement : cela concerne tous les comptes pour avoir l'encours correcte à tout instant (en compta française et sous réserve de faire la clôture pour les comptes 6 et 7 qui devient indispensable). Cela est particulièrement visible pour les comptes de banque, de créance ou de dette.
dany2 a écrit :
dim. janv. 16, 2022 3:36 pm
Mon autre préoccupation est que si on ne fait pas d'écriture d'ouverture, donc on compte depuis le début du dossier, dans les FEC, les soldes calculés sont toujours incorrects pour les comptes de 0 à 5 ,puisque c'est filtré sur l'année, de plus, on n'est pas obligé de garder sa comptabilité ad-vitam aeternam, donc que se passe-t'il si je jette les dossiers d'il y a 15 ans ? Les soldes de 0 à 5 pourraient être incorrects , en tout cas les comptes en banques, les capitaux...
Lorsqu'on change de compta (changement de logiciel, rachat de la société par une autre, etc.) je pense qu'on peut réaliser une (ou plusieurs) OD pour faire une initialisation de la compta. Comme les soldes actif/passif sont égaux (bref le bilan), si on fait le report correctement entre l'ancienne compta et la nouvelle, tous les comptes devraient être corrects. En fait c'est une clôture/ouverture façon Belge :D
dany2 a écrit :
dim. janv. 16, 2022 3:36 pm
Je pense que ce paramètre : initialisation des comptes en début d'année, serait la solution la plus simple. En France, il y a des comptables qui n'ont absolument aucun problème avec cela, puisque les bilans et balances sont finalement corrects.
Je sais pas si le comptable ne regarde que les bilans / balances, mais quand je vois mon solde bancaire erroné, pour moi ça ne va pas. Et si je fais une OD arbitraire pour "clore" en fin d'exercice mon compte bancaire (et mes comptes clients/fournisseurs) pour rouvrir le lendemain avec la même somme, cela ne me plaît pas. Je n'ai vu aucune trace en comptabilité française qu'il fallait remettre à 0 les comptes autres que 6 et 7. J'ai demandé à deux experts comptables qui valident cela.
dany2 a écrit :
dim. janv. 16, 2022 3:36 pm
Encore plus simple, il suffira dans Impression->Balance et Impression->Bilan, de ne pas utiliser les dates de l'exercices mais des dates au choix, et donc on pourrait imprimer depuis le 1er jour du dossier ou de l'exercice.
Les balances / bilans ont surtout du sens en fin de période ou d'exercice, donc l'option de choix de date arbitraire est probablement utile, mais je pense que ce sont les échéances de période/exercice qui sont les plus intéressantes.

En résumé, une option qui permet d'activer/désactiver le filtre sur le début d'exercice semble convenir. Cela permettra une compta française, pour laquelle l'opération de clôture est obligatoire. Après que cette opération de clôture (des comptes 6 et 7 seulement) soit faite automatiquement comme l'ouverture qui suit, c'est du bonus.

On avance ! ;)
Cordialement
--
Loutre

Avatar du membre
dany2
Administrateur du site
Messages : 468
Enregistré le : mar. nov. 14, 2017 10:35 pm

Re: Clôture française, le retour

Message par dany2 » jeu. janv. 20, 2022 4:54 pm

Je n'ai vu aucune trace en comptabilité française qu'il fallait remettre à 0 les comptes autres que 6 et 7. J'ai demandé à deux experts comptables qui valident cela.
Ah non j'ai dit seulement les 6 et 7 . Ce qui sera indispensable si on compte sur tout le dossier , sinon ce sont les comptes de 0 à 5 qui seraient incorrects

Donc en résumé ; pour la France , une cloture (https://www.compta-facile.com/cloture-e ... e-comptes/ ) des 6 & 7 , pas de filtre sur l'exercice.
Pour la Belgique et d'autres, un filtre sur l'exercice et une initialisation à l'ouverture des comptes 0 à 5.

Je crois qu'on est bon là

loutre
Messages : 28
Enregistré le : sam. juil. 27, 2019 1:40 pm

Re: Clôture française, le retour

Message par loutre » ven. janv. 21, 2022 12:27 pm

Je pense que cela doit être bon :)
Cordialement
--
Loutre

Avatar du membre
dany2
Administrateur du site
Messages : 468
Enregistré le : mar. nov. 14, 2017 10:35 pm

Re: Clôture française, le retour

Message par dany2 » sam. janv. 22, 2022 4:21 pm

Ok, tu pourrais l'ajouter dans le suivi pour qu'on n'oublie pas de le développer svp

https://bug.noalyss.eu/


Bon week

D.

Répondre